Girard-Perregaux Echappement Constant L.M. La révolution technique en marche



Véritable révolution technique qui avait épaté les connaisseurs, lors de la présentation de prototypes matérialisant plusieurs années de recherche, l’Echappement Constant est intégré désormais dans les mouvements qui animeront de nouveaux modèles de la collection Haute Horlogerie de la Marque. Sur la base des prototypes prometteurs présentés en 2008, Il aura fallu cinq ans de développements et de mise au point pour concrétiser ce concept dans un nouveau mouvement dédicacé. L’harmonie et l’unicité de l’ensemble, associées à une percée significative en terme de chronométrie, feront date dans l’histoire horlogère.
 
Si son nom est un clin d’œil à l’une des figures historiques de la Maison, Constant Girard-Perregaux, il renvoie surtout à une notion mythique de l’horlogerie mécanique, qui subjugue les créateurs depuis la nuit des temps : la force constante. Le pari de la Marque était de la maîtriser par une approche novatrice. Les initiales "LM" signifient Luigi Macaluso, qui décida de promouvoir ce mouvement présenté en 2008 comme un prototype fonctionnel, faisant maintenant parti de la collection Haute Horlogerie de Girard-Perregaux.
 
Pour accueillir ce mouvement d’exception, à l’échappement totalement original et novateur, il fallait un habillage à la hauteur de l’exploit technique, qui le mette en valeur, sans s’effacer. Joli défi, belle réussite.
 
En inaugurant la collection de Haute Horlogerie Echappement Constant, le premier modèle d’échappement à force constante se distingue par un design résolument technique et contemporain, avec un clin d’œil aux codes de la Marque et à sa tradition créative. Le mouvement prend place dans un confortable boîtier rond de 48 mm en or blanc à la carrure galbée.
 
Pour offrir le maximum de visibilité à l’échappement lui-même, à son cadre en forme d’aile de papillon et à sa lame vibrant dans son axe médian, les heures et les minutes occupent un sous-cadran excentré à midi. Celui-ci est encadré des deux réservoirs d’énergie que constituent les doubles barillets. Logiquement linéaire, la réserve de marche apparaît à 9 h.
 
Toute la partie inférieure de la montre est réservée à l’Echappement Constant, vers lequel convergent les regards et qui occupe brillamment le devant de la scène, battant à la fréquence de 3 Hz ou 21’600 alternances par heure. Sous la glace saphir traitée antireflet sont également visibles les trois ponts emblématiques de la Marque qui jouent leur rôle structurel dans une disposition inédite.
 
Ce calibre à remontage manuel ne dépasse pas 8 mm d’épaisseur tandis que le boîtier qui l’accueille compte 14,63 mm. Celui-ci propose un fond saphir largement ouvert et sécurisé par 6 vis permettant d’admirer sous un autre angle la remarquable construction tridimensionnelle d’un mouvement d’exception.
 
Doté d’un bracelet alligator cousu main à boucle déployante, le modèle sera proposé en une édition non limitée entrant dans la collection Haute Horlogerie de Girard-Perregaux.
 

Afficher la galerie

Girard-Perregaux Echappement Constant L.M. La révolution technique en marche
Retour