2018 Cannes Film Festival

Girard Perregaux sous les feux de la Croisette

18/5/18

Lors de la 71ème édition du Festival de Cannes, les stars horlogères Girard-Perregaux étaient à l’honneur, avec une sélection officielle de quatre icônes glamour et stylées. À l’affiche, Cat’s Eye Day and Night High Jewellery, Neo-Tourbillon Skeleton with Three Bridges, Laureato Chronograph et 38 mm White Ceramic ont enflammé le red carpet.

Du 8 au 19 mai 2018, les projecteurs étaient braqués sur les tapis rouges du palais des festivals, où les étoiles du 7ème art ont illuminé la prestigieuse montée des marches. Parmi les vedettes présentes sur la Croisette, quatre acteurs de l’univers horloger ont particulièrement séduit le Jury. Un casting féminin-masculin éblouissant, signé Girard-Perregaux.

Girard-Perregaux Cannes Film Festival 2018
Girard-Perregaux Cannes Film Festival 2018
Girard-Perregaux Cannes Film Festival 2018

Nuit étoilée - Cat’s Eye Day and Night High Jewellery

Sur la Côte d’Azur, cette montre de Haute Joaillerie au cadran aventurine bleu profond semé de paillettes dorées a enchanté le public féminin. La tête dans les étoiles, subjugué par une féérie de diamants et de courbes entremêlant rond et ovale. Captivant, ce joyau horloger en or blanc recèle un cœur mécanique qui dévoile au fil du jour et de la nuit, tantôt un soleil radieux tantôt une lune scintillante, et se noue au poignet par un bracelet en alligator bleu à boucle sertie.

Aube diaphane - Laureato 38 mm White Ceramic

Éclat et lumière, nul besoin de flash pour immortaliser la Laureato 38 mm Ceramic White, sur les marches comme en soirée. Ce modèle iconique apprêté de céramique blanche allie avec désinvolture un tempérament sport-chic et le raffinement des diamants étincelant sur sa lunette octogonale en acier poli. Confortable et ergonomique, son bracelet ultraléger en céramique souligne une allure féminine au caractère bien trempé.

Lévitation - Neo-Tourbillon Skeleton with Three Bridges

Au poignet d’une star masculine, le Neo-Tourbillon with Three Bridges Skeleton risque bien de lui voler la vedette. Cette pièce d'architecture horlogère siglée Girard-Perregaux capture tous les regards. Soutenue par des ponts noirs élancés et cintrés, sa structure mécanique d’une finesse à couper le souffle se dévoile en transparence dans un boîtier ultra-light en titane. La haute horlogerie moderne dans toute sa splendeur.

Bête de scène - Laureato Chronograph

Peu après son grand retour à l’écran, la mythique Laureato de 1975 est à l’affiche d’une nouvelle saga à succès, avec en premier rôle masculin, le canonnisime Laureato Chronographe. Acier, or rose, 42 ou 38 mm, cadran argenté, noir ou bleu sombre, tout sied à ce sportif ténébreux. Sa lunette octogonale, posée sur un boîtier intégré au bracelet métallique souple, met en scène un décor Clou de Paris animé de trois compteurs. Son charisme fait déjà des ravages dans les salles.