Nous appeler +1 518 515 1791
Free Bridge & l'édition Free Bridge Infinity
11.09.2020

Une nouvelle icône pour la famille Bridges
Free Bridge & l'édition Free Bridge Infinity

 

 

Une nouvelle icône pour la famille Bridges

La Free Bridge et sa proche parente, la Free Bridge Infinity, sont dotées d'un pont Neo reconnaissable à sa forme de flèche, qui enjambe la base de la platine. Sa forme reprend le design du pont en flèche iconique de la Manufacture, tout en réinterprétant les structures contemporaines souvent observées en architecture. Si Girard-Perregaux peut être fière de son passé, la marque ne renonce pas pour autant à sa créativité et à son sens inégalé du progrès.


Les maîtres-horlogers de La Chaux-de-Fonds ont réinterprété le calibre de la Maison GP01800 largement éprouvé en lui injectant une dose considérable de technologie de pointe. Pour réaliser l’échappement et les pièces du balancier, Girard-Perregaux a fait appel au silicium. Si le silicium est utilisé par quelques entreprises, il reste rare en dépit de ses nombreux avantages. Il n'est pas sujet à la corrosion, il ne souffre pas des changements de température, il est léger et peu sensible aux champs magnétiques. Pour les utilisateurs, ces caractéristiques présentent de nombreux avantages. Par exemple, alors que certaines pièces composées de matériaux conventionnels peuvent se comporter différemment selon la température, les composants en silicium ne sont pas affectés et permettent une mesure constante du temps. De plus, le faible coefficient de friction du silicium réduit à la fois l'usure et la consommation d'énergie.


L'une des différences les plus remarquables avec le silicium réside probablement dans la possibilité de lui donner les formes les plus élaborées qui soient, formes qu'il serait impossible d'obtenir avec les technologies conventionnelles. En 2013, Girard-Perregaux créait une ingénieuse lame en silicium pour sa montre primée, l'Échappement Constant L.M. La flexion en avant et en arrière de la lame en silicium fournit une quantité d'énergie constante à l'échappement, améliorant ainsi la précision.


Encore une fois, Girard-Perregaux a su capitaliser sur la capacité du silicium à prendre des formes complexes, en utilisant ce matériau de pointe pour créer non seulement un échappement, mais aussi un grand balancier à inertie variable. La plupart des montres présentent une raquette qui altère la longueur effective du ressort du balancier, ce qui fait avancer ou retarder la montre. Avec un balancier à inertie variable, la longueur du ressort du balancier est fixe et la marche est corrigée en déplaçant les masselottes réglables. L'avantage de cette approche est une plus grande stabilité du balancier et également une moindre sensibilité de celui-ci aux chocs. Son design aéré tout comme son grand diamètre améliorent encore sa précision.


Girard-Perregaux est reconnu pour son excellence Swiss-made et son horlogerie innovante. Avec ces modèles, nos maîtres-horlogers ont réinventé les célèbres Ponts de la marque, nés dans les années 1860. Le design de la Free Bridge et de l'édition Free Bridge Infinity a été affiné pour aujourd'hui et au-delà. De plus, le style de chaque modèle s'avère spectaculaire et, malgré la réalisation de ces deux références, chacune de ces montres reste relativement accessible.
Patrick Pruniaux, CEO Girard-Perregaux.

Free Bridge & l'édition Free Bridge Infinity Slider Image 1
Free Bridge & l'édition Free Bridge Infinity Slider Image 2
Free Bridge & l'édition Free Bridge Infinity Slider Image 3
Free Bridge & l'édition Free Bridge Infinity Slider Image 4

Contrairement au verre saphir conventionnel, chaque modèle est doté d'un boîtier en verre saphir redessiné qui se distingue par sa forme galbée. Obtenir sa forme galbée et polie nécessite quatre à cinq fois plus de matière, alors que le polissage du cristal requiert des compétences remarquables pour atteindre un résultat dénué d'imperfections. L'ouverture du mouvement, entre 6 heures et midi, baigne d'une lumière abondante les composants du mouvement ainsi exposés. Le mouvement inversé offre une vue latérale époustouflante de certains composants, souvent masqués, comme le balancier, l'échappement et le barillet positionné dans la partie supérieure du cadran. Le GP01800-1170 à remontage automatique perpétue la réputation de haute horlogerie de la marque. Le mouvement est décoré par un
motif Côtes de Genève, un anglage, un sablage et un colimaçonnage. L'édition Infinity est aussi dotée d'une masse oscillante en or rose 18 carats. Le symbole Aigle de la Maison orne le calibre, preuve que le mouvement est issu de la Manufacture.

La Free Bridge et la Free Bridge Infinity présentent un pont horaire qui attire le regard sur le barillet et le balancier. Sur la Free Bridge, ce pont horaire anglé à la main bénéficie d'une finition satin, tandis que le pont horaire de l'édition Free Bridge Infinity est constitué d'onyx, un matériau présentant les plus sombres nuances d'un noir intense. Le pont horaire comprend des lignes droites qui contrastent avec les lignes arquées du boîtier. La Free Bridge arbore un boîtier en acier de 44 mm, tandis que son homologue, l'édition Free Bridge Infinity, se pare de plus de discrétion avec son traitement DLC.

La Free Bridge est dotée d'aiguilles squelettisées de style Dauphine associées à des index suspendus pour donner l'heure exacte. Les index suspendus renforcent le langage de ce design tridimensionnel. L'édition Free Bridge Infinity, habillée de teintes dorées, affiche une autre personnalité. Sur chaque modèle, le bracelet de couleur assortie est enrichi de deux coutures visibles adjacentes à chaque corne, de couleur contrastante. Au fil du temps, cet élément de design deviendra un élément signature GP récurent.